Comment entretenir la machine à idées

Par Alex Gagné
13 octobre 2016 / Partager...
13 octobre 2016
Partager...
Par Alex Gagné

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi l’équipe de Proulx communications tenait des ateliers créatifs à l’interne ? Poser un défi artistique, monter son projet et organiser un dévoilement en équipe… Sachez que ces ateliers ont des bénéfices qui dépassent le simple divertissement.

Ils nous poussent à nous dépasser, à penser autrement ! C’est une formule qui vient huiler la machine à idées et qui est accessible à toutes les équipes de travail, et ce, pas uniquement en agence !

Selon le dictionnaire, la créativité est la « capacité à créer, à imaginer, à innover ». Voilà une définition qui n’est pas réservée aux métiers de la création. Que ce soit dans un restaurant ou dans un atelier de mécanique, la créativité consiste « à relier des choses entre elles ». Et ça, ce n’est pas Proulx qui l’affirme, c’est Steve Jobs, l’un des hommes les plus créatifs de sa génération.

Huiler la machine à idées

Capacité à créer, à imaginer, à innover

Chez nous, les projets créatifs nous aident à faire le plein de nouvelles idées. Mais il y a plus. Un atelier du genre permet de souder les équipes, mais aussi de faire passer un message tout en s’amusant. Et sachant que la productivité dépend aussi du moral des troupes et de leur capacité à faire travailler leur imagination… cette vitamine professionnelle est fortement recommandée.

D’autres pistes d’inventivité sont à explorer. Nous vous partageons deux moyens que nous utilisons fréquemment pour faire cheminer les nombreux mandats de stratégie et de création qui nous sont confiés.

Le brainstorming. Le but est ici d’émettre des idées. Puis on les regroupe et on les associe entre elles pour en faire émerger d’autres. C’est une gymnastique qui nous conduit finalement vers l’Eurêka ! Quand vous brainstormez, ne vous censurez surtout pas, sortez les « tout » et les « rien » de votre tête même les « mauvaises idées ». La quantité favorise la qualité : il arrive très souvent que le « mauvais » mène au « meilleur ». C’est la beauté des tempêtes d’idées.

Le hasard fécond. On part d’un mot pris au hasard dans le dictionnaire. Ensuite, il s’agit de dériver de deux manières : soit par association d’idées ou par similitudes et contraires, et ce, jusqu’à ce qu’on revienne au problème posé. La garantie est celle-ci : se rendre à la solution par un chemin inattendu !

Vous cherchez une boîte de communications?
Ça tombe bien!

Envoyez nous vos coordonnées et nous pourrons planifier une rencontre avec nos experts!

Parlez-nous de votre projet! Parlez-nous de vous!
in in Suivez-nous Suivez-nous f f
Suivez-nous Suivez-nous in in f f